Logo Dainville
Le CND remercie la municipalité
pour son soutien
Accueil
Patientez ...
Cercle Numismatique Dainvillois > L'Euro > Qui veut la peau de nos centimes ?

Notre gazette "Le Potin"

> Accueil

> L'Euro
> Monnaies romaines
> Monnaies celtes
> Les Huns
   une numismatique peu connue ...
> Les Royales
> La période contemporaine
   (après 1789)
> Fonderie et laminoir
   de Biache St Vaast (Pas-de-Calais)
> Le trésor de Dédé
> La monnaie à Arras

Infos pratiques

> Nous rejoindre
> Nous contacter
> Formulaire d'inscription à la bourse du 8 Mai 2018
> La vie du cercle
> Liens utiles
> Documentation
> Lexique numismatique
> Plan du site


Facebook


Chaque auteur est responsable des documents, informations et explications des dossiers qu'il présente ci-dessus.
Le Cercle Numismatique Dainvillois décline en conséquence toutes responsabilités sur ces sujets.

Qui veut la peau de nos Centimes ?



Comment doit-on les appeler ? Cents ou Centimes ?

Qu’importe, cette menue monnaie dans sa version 1 et 2 Centimes est menacée d’extinction !

Il paraît qu’elles n’ont jamais eu la cote pour différentes raisons : non seulement elles encombrent nos porte-monnaies mais, de plus, avec la hausse des cours de l’acier (rappelons que ces piécettes sont en acier cuivré) leur production deviens plus onéreuse que leur valeur faciale ce qui n’est pas sans rappeler une autre monnaie qui quitta nos poches sans quitter nos médailliers pour les mêmes raisons (la 1 Centime « épi »).

D’autant que l’altération du cuivre les rend au bout de très peu de temps tragiquement « défigurées », bref elles deviennent vite moches !

La Finlande, les Pays Bas, la Belgique et l’Allemagne viennent d’annoncer leur possible retrait.

Et la France ?

Il semblerait que les français soient attachés à la petite monnaies d’autant que la Banque de France agite véhémentement le spectre hideux de l’Inflation ! « Il faut éviter les arrondis vers le haut. » affirme Alain Bazot, Président de l’Union Fédérale des Consommateurs.

La Banque Centrale Européenne (BCE) qui a pour objectif le maintien de la stabilité des prix dans la zone euro, ne voit pas d’un bon oeil la suppression des centimes.

Le sujet n’est pas encore clos qu’on parle maintenant du remplacement des pièces de 1 et 2 Euros par des billets.

Il est vrai que certains pays comme l’Italie n’on pas apprécié l’arrivée des pièces de monnaie, eux qui sont habitués, depuis des lustres au billets de petites (voire très petite ) coupure.



D'après une information de 2004.
Haut de page
  > Internet Explorer 6.0 | Firefox 3.0.1 | 1024 x 768 <