Logo Dainville
Le CND remercie la municipalité
pour son soutien
Accueil
Patientez ...
Cercle Numismatique Dainvillois > La période contemporaine > Les Bons Communaux du Pas-de-Calais

Notre gazette "Le Potin"

> Accueil

> L'Euro
> Monnaies romaines
> Monnaies celtes
> Les Huns
   une numismatique peu connue ...
> Les Royales
> La période contemporaine
   (après 1789)
> Fonderie et laminoir
   de Biache St Vaast (Pas-de-Calais)
> Le trésor de Dédé
> La monnaie à Arras

Infos pratiques

> Nous rejoindre
> Nous contacter
> Formulaire d'inscription à la bourse du 8 Mai 2018
> La vie du cercle
> Liens utiles
> Documentation
> Lexique numismatique
> Plan du site


Facebook


Chaque auteur est responsable des documents, informations et explications des dossiers qu'il présente ci-dessus.
Le Cercle Numismatique Dainvillois décline en conséquence toutes responsabilités sur ces sujets.

Les Bons Communaux du Pas-de-Calais


  

Les billets communaux ont été émis pendant la Première Guerre Mondiale de 1914-1918 pour palier à la pénurie de petite monnaie particulièrement utile pour les échanges au quotidien.

Par autorisation, les communes qui le souhaitaient ont pu émettre du papier monnaie, tout à fait légalement. Ces émissions ont été très encadrées.

A la fin de la Guerre ces Bons Communaux des "Régions dévastées" ont été repris et échangés contre de la monnaie officielle.

Ci-dessous, vous trouverez la liste des communes qui, dans le Pas-de-Calais, ont émis ces Bons pendant la période de la Première Guerre Mondiale.

Les chiffres qui sont repris sont les chiffres officiels.
Ils correspondent aux montants des Bons qui n'ont pu être échangés (et brûlés) au grand plaisir des collectionneurs d'aujourd'hui.

Nous avons classé les communes en Bons Très Rares, Rares, Assez rares et Peu Courants.
Ils ne sont, de toute façon, jamais réellement courants.

Communes ou Syndicats qui ont
émis des bons de monnaies
Reste des bons non incinérés ou annulés
(en francs) en 1927
Indice de rareté
Hendecourt les Cagnicourt 1 000 TRES RARE
Buissy Baralle 4 452
Quéant 4 642
Recourt 7 585
Neuville bourjonval 9 129

Héninel 10 000 RARES
Neuvireuil 10 000
Bois Bernard 10 296
Guémappe 15 000
Bapaume 15 754
Bourlon 18 810
Sauchy Cauchy 19 201
Eterpigny 19 330
Fresnes les Montauban 19 500
Rémy 19 925
Feuchy 19 972
Haucourt 20 000
Villers les Cagnicourt 20 000
Metz en Couture 24 314
Beaumetz les Cambrai 24 521
Sains les Marquion 25 000
Bellone 25 286
Dury 26 380
Izel les Esquerchin 28 250
Plouvain 29 661
Cagnicourt 30 000

Acheville 33 500 ASSEZ RARES
Pelves 35 000
Saudemont 35 711
Palluel 35 771
Hamblain les Prés 36 757
Sauchy Lestrée 39 996
Gavrelle 40 000
Vis en Artois 40 984
Quiéry la Motte 41 249
Marquion 45 464
Epinoy 45 951
Tortequenne 47 145
Etaing 49 351
Monchy le Preux 49 515
Boiry Notre Dame 50 000
Baralle 51 073
Rumaucourt 51 171
Meurchin 64 434
Fampoux 70 000
Sailly en Ostrevent 70 000
Inchy en Artois 77 000
Noyelles sous Bellone 81 700

Courcelles lez Lens 115 267 PEU COURANTS
Gouy sous Bellone 126 850
Evin Malmaison 134 169
Oisy le Verger 149 062
Leforest 186 751
Corbehem 206 901
Noyelles Godault 246 969
Drocourt 249 015
Ecourt Saint Quentin 265 204
Billy Montigny 278 345
Harnes 303 157
Montigny en Gohelle 319 806
Brebiéres 320 579
Courrières 329 736
Rouvroy 345 658
Méricourt 350 807
Vitry en Artois 353 538
Biache 399 369
Oignies 464 430
Avion 497 168
Dourges 591 506
Liévin 1 406 578
Carvin 2 017 218
Hénin Liétard 3 639 149
Lens 5 682 901
Union des 70 communes de Bapaume 21 200 000

TOTAL 41 729 913

Ce tableau ne tient pas compte des émissions suivantes :
  • Les Chambres de Commerce
  • Les Entreprises : Mines, Filature et Aciérie
  • Les villes d'Arras et de Montreuil sur Mer
  • Les émissions collectives des communes de l'arrondissement de Douai et de la Région de Carvin
On trouve différentes coupures pour ces Bons Communaux du "Carton" de 5 ou 10 centimes aux coupures papier de 0.25 frs, 0.50 frs, 1 frs, 2 frs, 5 frs.
On les trouve difficilement en très bel état.

En revanche, il arrive de rencontrer, souvent dans des états superbes, des coupures de 10, 20 voire même 50 frs !



A quoi pouvaient-ils servir ?
D'aucun émettent l'hypothèse qu'ils ont servis à payer les allemands pour les dommages de guerre.
A vérifier ...

Ces Bons communaux ne sont pas à confondre avec :
  • les Bons des Chambres de Commerce
  • les Bons des entreprises pour le Pas-de-Calais :
    • les Compagnies Minières
    • les Filatures et Tissages de Bac Saint Maur
    • les Aciéries d'Isbergues

Les Billets de Nécessités (Bons communaux, Entreprises, Chambres de Commerce) se rencontrent parfois troués bien qu'en état superbe : il s'agit de rares billets vérificateurs à partir desquels on pouvait reconnaître le faux du vrai.
C'est le cas, ci-dessus du billet de 50 francs pour Oignies.

Le 50 centimes pour Bac Saint Maur est un Spécimen non numéroté.

Etude sur les billets de nécessité du Pas-de-Calais

Une première remarque : les émetteurs de billets de nécessité sont nombreux.
Le manque de numéraire en période troublée, la guerre de 14-18, oblige, pour que le commerce se poursuive, à ce que les autorités politiques et économiques prennent la responsabilité d’émettre de la monnaie sous la surveillance de l’Etat.
C’est une monnaie officielle qu’il faudra échanger, une fois le conflit terminé, contre la monnaie de la Banque de France.

Dans le Département du Pas-de-Calais il s’agit essentiellement de monnaie papier.
La monnaie métallique existe mais ne semble pas avoir le caractère officiel de la monnaie papier; pour l’exemple les frappes métalliques :

  • des Mines
  • des Tramways de Calais
  • du Café Jean à Arras
  • de la Caisse de Secours des Ciment de Pernes

Nous connaissons aussi les célèbres timbres monnaies, pastilles en aluminium très souvent, parfois en fer peint, recueillant sous mica ou celluloïd, un timbre donnant la valeur de la monnaie.
Elles sont toutes publicitaires.

Ne pas confondre ces monnaies de nécessité avec d’autres objets monétiformes tel que :

  • la Consultation de nourrissons de Calonne Riquouart
  • le jeton de Casino du Kursaal de Berck Plage
  • Les Bons pour nécessiteux : bon pour un pain ...

  1. les émissions des Chambres de Commerce :

    1. émissions individuelles : émissions des Chambres de Commerce d’Arras (imprimerie Malfait et Cie d’Arras), Béthune (imprimerie Richard de Paris), Boulogne-sur-Mer (imprimeur non indiqué), Calais (imprimerie B.Arnaud-Lyon et Paris ; imprimerie Roy et Valade d’Amiens) et St Omer (Imprimerie Richard de Paris)

    2. émissions collectives : émissions du Premier Groupement Economique Régional des Chambres de Commerce du Nord et du Pas-de-Calais regroupant outre les 5 Chambres de Commerce du Pas-de-Calais déjà citées, les 9 Chambres de Commerce du Nord (Lille, Avesnes, Cambrai, Douai, Dunkerque, Valenciennes, Tourcoing, Roubaix et Armentières) ; le nom de l’imprimeur n’apparaît pas sur les billets.

  2. les émissions de l’Union des 70 communes de Bapaume : la valeur totale de ces émissions a été de 21 200 000 francs. Ils ont été imprimés par l’imprimerie H.Lefebvre de Cambrai. On trouve dans les 70 communes des communes du Nord et du Pas-de-Calais.

  3. L’émission Collective de Bons Communaux de l’Arrondissement de Douai (Nord) et de la Région de Carvin (Pas-de-Calais), imprimée par « Douai Lith .R.Duthilleux » pour 66 villes du Nord et 25 du Pas-de-Calais. La commission de surveillance et de contrôle était composée du Président de la Chambre de Commerce de Douai et des maires de Douai, de Carvin, de Lens, Hénin-Liétard, Aniche et Sin le Noble.

  4. Les Entreprises :

    1. Les Mines :

      • La Cie de Béthune (imprimerie Chaix, 20 rue Bergère, Paris)
      • La Cie des Mines de Bruay
      • La Cie des Mines de Carvin (imprimerie Plouvier-Chartreux, Carvin)
      • La Cie des Mines de Courrières (imprimerie Plouvier-Dekindt, Hénin-Liétard)
      • La Cie de Ferfay à Auchel (Imprimerie David, Béthune)
      • La Société des Mines de Lens (imprimerie Lemetter-Lecocq, Liévin)
      • La Société des Houillères de Liévin
      • La Cie des Mines de Marles (imprimerie Louchart, Auchel)
      • La Cie des Mines de Vicoigne et Noeux
      • La Cie d’Ostricourt (Nord mais dont le siège social est à Oignies, Pas-de-Calais)

    2. deux autres entreprises ont émis des billets de nécessité :

      • La Filature et Tissage de Bac Sy Maur (imprimerie Chaix, Béthune)
      • La S.A des Aciéries de France à Isbergues

  5. Les communes de la zone occupée par l’ennemi ont émis des Bons Communaux ; 73 communes sont répertoriées dans un document émanant de la Préfecture d’Arras ; « la Reconstitution des Régions Libérées du Pas-de-Calais, situation au 1er janvier 1927 »
    Document où apparaissent les montants des émissions, les Bons incinérés ou annulés au 1er janvier 1927 et ce qui restait, non comptabilisé vu la « difficulté de préciser l’importance des bons remboursés aux porteurs rapatriés dans le Pas-de-Calais, étant donné que les échanges ont pu se faire par toute l’étendue du territoire »
    Les bons annulés officiellement sont donc ceux qui ont été remboursés par l’Etat.
    On voit tout de suite que certains billets sont très rares vu la faiblesse de l’émission.
    Si l’on compare les 1 000 francs d’émission de la commune d’Hendecourt-les-Cagnicourt avec les 6 001 350 francs émis par la commune de Lens, c’est une évidence.

    Certaines de ces communes, outre les billets, ont émis, pour le petit numéraire, des monnaies en carton (comme Harnes par exemple).
    Les imprimeries répertoriées (non exhaustif) sont :
    • imprimerie H.Lefebvre de Cambrai
    • imprimerie Plouvier-Dekeindt d’Hénin-Liétard
    • imprimerie Plouvier et Chartreux de Carvin
    • imprimerie Paul Dutilleux de Douai

    À noter que certaines petites communes ont émis localement des billets soit qu’ils étaient rédigés à la main, soit qu’ils étaient faits à partir d’un cachet encreur.
    Les billets sont parfois signés manuellement par les autorités municipales (le Maire très souvent).

  6. l’émission de la ville d’Arras :
    ce sont des Bons Garantis par la Ville (pour les 2/3) et par la Chambre de Commerce (pour 1/3) pour 3 000 000 francs.

  7. l’émission de la ville de Montreuil-surMer :
    Étonnante émission de Bons Communaux qui n’ont circulé, comme il est indiqué sur les billets, que dans Montreuil-sur-Mer. A priori l’émission a été de moins de 83 000 francs. Le montant du par le Crédit Foncier, garantissait le remboursement de ces Bons Communaux mais rien n’indique que l’émission s’est faite à la hauteur des ces 83 000 francs. Les billets ont été émis sur place par l’imprimerie du Journal de Montreuil.

  8. les émissions particulières :
    la Mutuelle Commerciale de Lens

Conclusion :

On s’aperçoit en positionnant sur une carte les différents émetteurs que la plus grande partie des billets sont émis à l’est du département.
L’ouest du département est représenté par les Chambres de Commerce, les Aciéries de France et Montreuil-sur-Mer, ce qui est peu.
On y voit les effets de l’invasion allemande et les besoins en petit numéraires accrus dans les régions occupées et près de la ligne de front.

Les chiffres confirment cette impression :

  • les Chambres de Commerce du Pas-de-Calais ont émis respectivement :
    • Calais : 4 125 000 FRANCS
    • Boulogne-sur-Mer : 3 500 000 francs
    • Saint Omer : 800 000 francs
      Soit un total de 8 425 000 francs
    • Arras : 500 000 francs
    • Béthune : 1 750 000 francs
  • les total des émissions des 73 communes et de l’Union des 70 communes de Bapaume se monte à 44 464 823,85 francs.
  • Arras, la région d’Arras et le Bassin Minier ont donc émis, ensemble près de 50 000 000 francs (sans compter les émissions des Mines et l’émission Collective de l’arrondissement de Douai et de la Région de Carvin.)

Il est de plus amusant de constater que dans une même ville pouvait circuler, au même moment, des billets de différents émetteurs.
Prenons l’exemple de la ville de Lens ; dans cette ville circulaient :

  • les billets de la Chambre de Commerce d’Arras
  • les billets de la Société des Mines de Lens
  • les billets de l’émission Collective de Bons Communaux de l’arrondissement de Douai et de la Région de Carvin
  • les billets de la ville de Lens
  • les billets du Premier Groupement Economique Régional des Chambres de Commerce du Nord et du Pas-de-Calais
  • les billets de la Mutuelle Commerciale de Lens

On peut penser qu’il ne devait pas être simple de se retrouver dans cet imbroglio fiduciaire !

Haut de page
  > Internet Explorer 6.0 | Firefox 3.0.1 | 1024 x 768 <