Logo Dainville
Le CND remercie la municipalité
pour son soutien
Accueil
Patientez ...
Cercle Numismatique Dainvillois > Les billets polymère

Notre gazette "Le Potin"

> Accueil

> L'Euro
> Monnaies romaines
> Monnaies celtes
> Les Huns
   une numismatique peu connue ...
> Les Royales
> La période contemporaine
   (après 1789)
> Fonderie et laminoir
   de Biache St Vaast (Pas-de-Calais)
> Le trésor de Dédé
> La monnaie à Arras

Infos pratiques

> Nous rejoindre
> Nous contacter
> Formulaire d'inscription à la bourse du 8 Mai 2018
> La vie du cercle
> Liens utiles
> Documentation
> Lexique numismatique
> Plan du site


Facebook


Chaque auteur est responsable des documents, informations et explications des dossiers qu'il présente ci-dessus.
Le Cercle Numismatique Dainvillois décline en conséquence toutes responsabilités sur ces sujets.

Les billets polymère

Origine

Suite à une tentative d'imitation du billet de 10 dollars Australien la Banque Centrale Australienne rechercha dès 1966 de nouvelles techniques de fabrication de la monnaie « papier ».

Le fruit des recherches aboutit au premier billet en plastique du monde, fabriqué dans une matière à base de polymère dès 1988 pour être généralisée à tous les billets en 1996.

Ce nouveau type de billet est imprimé à l’identique des papier-monnaie traditionnels, mais offre de multiples avantages :

  • Sa durée de vie est supérieure à deux ans (voire bien davantage car aux Etats-Unis: un billet de un dollar dure jusqu’à 22 mois, un de 10 dollars dure 18 mois et le billet de 100 dollars à une durée de vie de 60 mois), alors que, sous les tropiques, le papier-monnaie a une durée de vie de six mois en moyenne.
  • Son atout essentiel réside dans son caractère infalsifiable.
    Ces billets possèdent une fenêtre transparente, très difficile à imiter et ils produisent des effets d'ombres et de lumières comparables à ceux des filigranes.
    En outre, les couleurs changent selon l'angle de la lumière (au Canada on compte en 2009, 67 000 faux billets pour 3 400 000 $).
  • Ces billets sont aisément lavables et ont un risque d’être pollué très faible : quand on sait qu’un billet en papier est un nid de microbes et autres germes de tous genres, cet aspect n’est pas négligeable.

En résumé, trois avantages indéniables :

  • Economique
  • Dans la lutte contre la contrefaçon
  • Hygiénique

Ces avantages sont repris dans un communiqué concernant l’introduction de billets polymères à l’Ile Maurice en 2009.
Voir ci-dessous un communiqué de presse de la Banque centrale à Port-Louis :

Des billets polymère à l'Ile Maurice pour 2009
(Posté le 10/12/2008)

La Banque de Maurice a achevé les plans d'introduire des billets de banque en polymère afin de réduire les dépenses d'impression de nouveaux billets de banque papier chaque année.
Le communiqué de presse de la Banque centrale à Port-Louis indique que le coût de la fabrication des billets de banque papier coûte 5 cents US* alors que les billets polymères coûteront environ 50 cents US. Néanmoins, ajoute le communiqué, les billets polymère offrent de nombreux avantages. Le communiqué souligne que les billets polymère sont infalsifiables, imperméables et ont une durée de vie de 20 à 25 ans alors que les billets papier doivent être remplacés très régulièrement.
La Banque de Maurice va lancer des appels d'offres pour la fabrication des billets de banque polymère de 25, 50 et 100 nouvelles roupies mauriciennes au début de l'année 2009.

* 9 cents pour un billet papier canadien

 

Fabrication et recyclage

Le film de polymère stratifié transparent est recouvert de couches d’encres spéciales, d’une impression en relief et d’un verni protecteur.

La monnaie de polymère usagée est déchiquetée (à l’instar des billets « papier »), elle est ensuite fondue et transformée en granules pour être recyclée.

Les granules de polymères peuvent être transformés en toute une gamme de produits.

Puisque les billets en polymère durent environ quatre fois plus longtemps que les billets de papier (selon plusieurs communications), on produit moins de billets (sur une durée), on économise comme cela des ressources en diminuant les déchets.

Suivant les communications on voit que la seule certitude concernant la durée de vie d’un billet polymère est largement supérieure à celle d’un billet papier.
Alors, + de 2 ans, 4 fois plus qu’un billet papier (7 à 8 ans aux USA) ou 25 ans ?

Les pays utilisateurs en 2010

Liste non exhaustive

Région du Monde Pays Monnaie
     
Europe Bulgarie Leu
  Irlande du Nord Livre
  Roumanie Lev
  Lettonie Latu
  Union Européenne (2011 ?) Euro
     
Amérique du Nord Canada (à partir de 2011) Dollar canadien
     
Amérique du Sud Brésil Reais
  Chili Peso
  Iles Galápagos Sucre
  Paraguay Guaranie
     
Amérique Centrale Bermudes Peso
  Costa Rica Colones
  Guatemala Quetzal
  Honduras Lempira
  Mexique Dollar
  Nicaragua Cordoba
  République Dominicaine Peso Dominicain
     
Afrique Nigeria Naira
  Zambie Kwacha
     
Asie Mineure Israel Nex Sheqalim
  Koweit Dinar
  Qatar Riyal
     
Asie Bangladesh Tenge
  Brunei Ringgit
  Chine Yuan
  Hong Kong Dollar
  Inde Roupie
  Indonésie Roupie
  Kazakhstan Taka
  Malaisie Ringgit
  Népal Roupie
  Singapour Dollar
  Sri Lanka Roupie
  Taïwan Dollar
  Thaïlande Bath
  Vietnam Dong
     
Océanie Australie Dollar
  Fidji Dollar
  Iles Chatham Dollar
  Iles Maurice Nouvelle roupie
  Iles Salomon Dollar
  Nouvelle Zélande Dollar
  Papouasie Nouvelle Guinée Kina
  Samoa Tala
  Tonga Paanga
  Vanuatu Vatu
     
Zone Polaire Antarctique Ses billets émis ne sont pas légaux mais ont une contrepartie d'un dollar. Ils financent la recherche en Antarctique
  Iles Kerguelen

Les pays « tropicaux » ont été les premiers intéressés par les billets polymère:

  • Les pays d’Amérique Centrale et de l’Amérique du Sud équatoriale
  • L’Asie du Sud-Est
représentent plus de 60% des pays émetteurs de ces billets.

Si l’aspect de lutte contre la contrefaçon a été un des éléments moteur de leur création, l’aspect économique est souvent mis en avant dans le choix de changer le support de la monnaie fiduciaire.

Quelques exemples de billets

Australie

20 Dollars Australie20 Dollars Australie

10 Dollars Australie10 Dollars Australie

5 Dollars Australie5 Dollars Australie

Bangladesh

10 Taka Bangladesh10 Taka Bangladesh

Brésil

10 Reais Brésil10 Reais Brésil

Brunei

20 Ringgit Brunei20 Ringgit Brunei

10 Ringgit Brunei10 Ringgit Brunei

5 Ringgit Brunei5 Ringgit Brunei

Chili

5000 Pesos Chili5000 Pesos Chili

2000 Pesos Chili2000 Pesos Chili

Guatemala

1 Quetzal Guatemala1 Quetzal Guatemala

Malaisie

5 Ringgit Malaisie5 Ringgit Malaisie

Mexique

50 Pesos Mexique50 Pesos Mexique

20 Pesos Mexique20 Pesos Mexique

Nepal

10 Rupees Nepal10 Rupees Nepal

Nouvelle Zélande

5 Dollards Nouvelle Zélande5 Dollards Nouvelle Zélande

Nicaragua

200 Pesos Nicaragua200 Pesos Nicaragua

20 Pesos Nicaragua20 Pesos Nicaragua

10 Pesos Nicaragua10 Pesos Nicaragua

Nigeria

20 Niara Nigeria20 Niara Nigeria

Papouasie Nouvelle Guinée

2 Kina Papouasie Nouvelle Guinée
2 revers différents pour le même avers et la même valeur
2 Kina Papouasie Nouvelle Guinée2 Kina Papouasie Nouvelle Guinée

Paraguay

2 000 Guaranies Paraguay2 000 Guaranies Paraguay

Roumanie

500 000 Lei Roumanie500 000 Lei Roumanie

100 000 Lei Roumanie100 000 Lei Roumanie

50 000 Lei Roumanie50 000 Lei Roumanie

10 000 Lei Roumanie10 000 Lei Roumanie

2000 Lei Roumanie2000 Lei Roumanie

1 Leu Roumanie1 Leu Roumanie

Samoa

2 Tala Samoa2 Tala Samoa

Singapour

20 Dollards Singapour20 Dollards Singapour
Billet semble-t'il échangeable à Brunei

10 Dollards Singapour10 Dollards Singapour

Sri Lanka

200 Rupees Sri Lanka200 Rupees Sri Lanka

Taïwan

50 Dollards Taïwan50 Dollards Taïwan

Thaïlande

500 Bath Thaïlande500 Bath Thaïlande

50 Bath Thaïlande50 Bath Thaïlande

50 Bath Thaïlande50 Bath Thaïlande

Vietnam

500 000 Dong Vietnam500 000 Dong Vietnam

200 000 Dong Vietnam200 000 Dong Vietnam

20 000 Dong Vietnam

10 000 Dong Vietnam

Zambie

1 000 Kwacha Zambie1 000 Kwacha Zambie

500 Kwacha Zambie500 Kwacha Zambie

Conclusion

Il est probable que le billet papier vit ses dernières années.

Les avantages incontestables des billets polymère, le fait que l’Union Européenne s’y intéresse vivement, laissent à penser que ces billets seront notre quotidien dans la décennie à venir.

D’autant que les techniques employées pour la gravure sont identiques à celles employées aujourd’hui pour le papier monnaie: nos graveurs ne vont pas encore laisser leur place aux infographistes.

Il n’y aurait que des avantages pour les pays à émettre ces billets surtout à une époque où les dépenses futures seront amorties en moins de 10 ans.

Au-delà, les billets toujours en circulation et en bon état, seront un bénéfice réel pour le pays.

La monnaie fiduciaire ayant laissé place à la monnaie virtuelle pour les très grosses transactions, émettre ces billets, même si le coût au départ est plus lourd que le billet papier, est un pari gagné d’avance.

Ajoutons l’aspect écologique de cette technique et l’essentiel sera dit.



Par Louis DESSINGES

Haut de page
  > Internet Explorer 6.0 | Firefox 3.0.1 | 1024 x 768 <